©Bayard PRENDRE DES NOTES ©Bayard

 

Attention ! Attention !Patientez au chargement !

 

PLAN DE LA PAGE :

  1. Introduction : économiser
  2. Économiser par l'emploi de signes
  3. Économiser par l'emploi d'abréviations
  4. Économiser par suppression
  5. Rendre clair par la présentation
  6. Recourir à la nominalisation (et au remplacement)

NAVIGATION

L'icône  vous permet de retourner au sommet de la page
L'icône vous permet d'aller à l'occurrence suivante au sein d'une énumération

 

1/ INTRODUCTION En haut   Signes

A. Prendre des notes, c'est «économiser», c'est «inventer»

Prendre des notes consiste à écrire l'ESSENTIEL avec un maximum de RAPIDITÉ.
DONC, la recherche de l'efficacité, c'est à dire de l'ÉCONOMIE, est primordiale !

Il n'est pas inutile de rappeler que l'invention doit être active quand on apprend à prendre des notes : les notes n'ont qu'un destinataire, en principe : leur propre auteur. Celui-ci peut donc donner libre cours à son imagination pour se créer des moyens permettant d'économiser au mieux le temps nécessaire à l'écriture.

Les exemples qu'on trouvera ci-après ne sont là que pour suggérer des pistes... d'invention.

B. On recourt à divers procédés, parmi lesquels :

      1. des signes
      2. des abréviations
      3. la suppression de mots
      4. la présentation hiérarchisée
      5. la nominalisation

 

2/ DES SIGNES En haut   Abréviations

Objectifs :

Remplacer des mots par des signes rapides à réaliser (écriture) et sans équivoque (relecture).

Exemples :

Bon nombre des signes proposés sont issus des mathématiques, mais ils sont réinterprétés bien évidemment.
SIGNES SIGNIFICATIONS POSSIBLES
aboutit à, entraîne, provoque, va à, devient
vient de, a pour origine, est issu de
en bas, voir plus bas
en haut, voir plus haut 
à l'origine, au début
augmente, monte, progresse positivement
diminue, descend, progresse négativement
varie, instable
somme, totalité
rien, vide, désert, absence
différent, n'est pas
équivaut à, égale, est,
ressemble, n'est pas tout à fait pareil à
est supérieur à, vaut mieux que, l'emporte sur
est inférieur à, vaut moins que, est écrasé par
il existe, on trouve, il y a quelques
fait partie de, est de la famille de, appartient à
ne fait pas partie de, est étranger à, n'est pas à
par rapport à
il y a un peu, en petite quantité
et, s'ajoute à
plus ou moins, environ, à peu près
homme, masculin, mâle
femme, féminin, femelle
etc.

 

3/ DES ABRÉVIATIONS En haut   Supprimer

Objectifs :

Remplacer des mots par des "raccourcis", quand on n'a pas de signes disponibles.

Exemples :

Chaque matière utilise ses propres abréviations conventionnelles, il est bon de les connaître, bien évidemment. (voir par ex. les "modes d'emploi" des usuels spécialisés).

Les exemples donnés ci-après sont de simples propositions. Comme pour les signes, ce sont des pistes d'invention.

 
Abréviation Signification Abréviation Signification
tjs toujours Gal général
js jamais qq quelqu'un
même qqch quelque chose
homme ê être
vx vieux càd c'est à dire
bcp beaucoup ns nous
tt tout vs vous
ts tous ex (par) exemple

Remarque :

  • L'effort, après adoption d'un signe donné, doit porter sur l'absence de variation dans le choix et l'emploi de ce signe (il faut s'y tenir), pour que, lorsqu'on relit plus tard ses notes, il n'y ait pas de doute sur la signification.

  •  
  • Au surplus, recourir le plus possible aux sigles, car ils représentent un excellent moyen d'économie lors de la prise de notes.
  •  

    4/ LA SUPPRESSION DE MOTS En haut   Présenter

    Objectifs :

    Supprimer tout ce qui n'est pas indispensable à la compréhension.

    Ce qu'on peut supprimer :

  • tous les articles
  • tous les verbes dont la disparition ne gêne pas la compréhension (ex. : "être")
  • tous les éléments de commentaire, de digression, non indispensables à la compréhension de l'ensemble
  • etc.
  •  

    5/ LA PRÉSENTATION   Nominal. et Remplac.

    Objectifs :

    Rendre compte de la structure du texte.

    Repérer la structure :

    Mise en oeuvre d'une présentation efficace :

    Recourir à la numérotation hiérarchisée.

    Celle-ci utilise deux principes :

    Exemple :

    Schéma (ou squelette) de plan
     
    Plan Schéma
     

     

    6/ LA NOMINALISATION ET LE REMPLACEMENT En haut

    A. Procédé proprement dit de la NOMINALISATION

    Définition :

    La nominalisation est un procédé lexical qui consiste à tirer d'un verbe un nom de même famille (ou, quand le nom de même famille n'existe pas, un nom correspondant par son sens à ce verbe)
    Ex : réparerréparation

    Emploi :

    À l'occasion de la nominalisation, il convient de supprimer un maximum d'informations secondaires (sans quoi l'opération est parfois plus coûteuse en nombre de mots que de laisser la phrase en l'état !)

    B. Remplacement par un HYPERONYME (ou "nom générique")

    Définition :

    Un hyperonyme (ou nom générique) est un nom qui, servant d'étiquette générale à un groupe de noms qui ont en commun une même idée, exprime cette idée commune.
    Ex : agent, gendarme, CRSforce publique
           poète, romancier, dramaturge  écrivain

    Emploi :

    L'hyperonyme, remplaçant une liste, est un moyen efficace d'économie, mais nécessite une synthèse rapide (entraînement nécessaire).

     


    Prise de notes

     

    Opinion/Commentaires  Pour donner votre opinion ou faire des commentaires...
     
     
    En haut   Retour au haut de la page
    Sommaire Synthèse   Retour au sommaire des fiches de synthèse
    Sommaire Général   Retour au SOMMAIRE GÉNÉRAL

    Dernière main : 29 avril 2000